décembre 2021

Une nuit en héritage

J’ai la peur au ventre, pourtant je sens le sommeil m’envahir, mon corps me trahit…Il me faut tenir à tout prix. Les larmes me montent aux yeux, j’ai de plus en plus de mal à relire mes écrits. Je peine à me concentrer, il faut malgré tout éclaircir mon raisonnement. Je n’avais pas prévu de les faire lire dans cet état…

Le soleil a rendez-vous avec la lune

Cette obscurité profonde le mettait mal à l’aise. Il regarda le thermomètre accroché près de la lucarne : 21°C à l’intérieur et déjà – 50°C à l’extérieur. Décidément il avait un mal fou à se faire à ces températures. On l’avait pourtant prévenu avant qu’il ne vienne. Il s’y était préparé, mais c’était bien plus dur qu’il ne l’avait imaginé.

fantaisies juvéniles

J’ai trouvé ça bizarre, en plus il n’avait pas pris la route que j’avais indiquée. Et moi je voulais pas lui faire la bise. Alors, j’ai crié pour qu’il arrête la voiture mais elle roulait toujours. J’ai ouvert la portière quand même. Quand il a vu que j’allais sauter, il a freiné d’un coup et je me suis enfuie en courant. Alors il est parti comme un voleur. Je te jure, j’étais capable de sauter en marche ! En rentrant, j’ai raconté mon aventure à maman. Elle a rien dit. Il était drôle quand même ce monsieur.

Un vilain petit canard

…un canard…tout glisse sur lui ! » J’imaginai alors mon père, élégant colvert plongeant la tête dans l’eau, le corps à la verticale, pattes palmées gigotant frénétiquement en l’air, le plumet de la queue en guise de balancier, pour se redresser d’un coup, de petites billes liquides roulant sur ses plumes scintillantes. Cette vision me fit sourire. Je compris parfaitement ce qu’elle voulait dire.