Nouvelle sous contrainte

Crime de faux

Près du clavier de son ordinateur, il trouva un paquet et une enveloppe à bulle. Un mug de thé fumait juste à côté. Tiens, Sonia son aide ménagère lui avait apporté le courrier avant de partir. Et elle savait qu’il aimait boire du thé pendant ses séances d’écriture. C’était une perle, Sonia. N’attendant rien de particulier, intrigué, il ouvrit l’enveloppe. Elle contenait une facture et un billet de cent francs belge dédicacé par Keith Haring en 1988. L’artiste avait dessiné les traits d’un animal sous le portrait en effigie sur le billet. Tom resta interloqué, il n’osait pas ouvrir le paquet de peur d’y trouver ce qu’il redoutait…Tout à coup le téléphone sonna, une fois de plus son éditeur. Il grimaça, cette fois il était vraiment obligé de lui répondre, il lui fallait temporiser, le faire encore patienter.

Le soleil a rendez-vous avec la lune

Cette obscurité profonde le mettait mal à l’aise. Il regarda le thermomètre accroché près de la lucarne : 21°C à l’intérieur et déjà – 50°C à l’extérieur. Décidément il avait un mal fou à se faire à ces températures. On l’avait pourtant prévenu avant qu’il ne vienne. Il s’y était préparé, mais c’était bien plus dur qu’il ne l’avait imaginé.